La Liberté

Au zoo, les humains s’évadent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le zoo de Servion est l’une des rares attractions de la région qui peut accueillir des visiteurs malgré la crise sanitaire. © Lib/Aldo Ellena
Le zoo de Servion est l’une des rares attractions de la région qui peut accueillir des visiteurs malgré la crise sanitaire. © Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
© Lib/Aldo Ellena
Partager cet article sur:
22.11.2020

En temps de pandémie, de nombreuses familles optent pour une visite du zoo de Servion, resté ouvert

Thibaud Guisan

Loisirs » «Ça nous permet de sortir de la maison. Nous y avons passé beaucoup de temps cette année.» Carole Kolly, de Treyvaux, a décidé de se changer les idées en famille ce week-end. Alors que le coronavirus réduit pratiquement à néant l’offre de loisirs, plusieurs Fribourgeois ont opté pour une sortie au zoo de Servion.

Après une semaine de fermeture imposée par la situation sanitaire, le parc animalier vaudois a pu rouvrir ses portes le 11 novembre, en tant que site extérieur surveillé. «Nous étions surpris de l’apprendre. Comme il faisait beau, nous n’avons pas hésité. Même les ados sont venus, tellement ils débordent d’activités ces temps», rigole, de son côté, Jessica Colleran, d’Attalens.

Bâtiments ferm&e

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00