La Liberté

BAT LAB cible les micropolluants

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le laboratoire a notamment engagé la docteure en chimie Elodie Vuarnoz, ici en train d’extraire un micropolluant. © Alain Wicht
Le laboratoire a notamment engagé la docteure en chimie Elodie Vuarnoz, ici en train d’extraire un micropolluant. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
09.09.2020

Spécialisé dans l’amiante, le laboratoire d’analyses privé ajoute une lentille à son microscope

Stéphane Sanchez

Bulle » En 2016, Michel Pittet et son fils Lionel créaient, avec l’aide de Bat-Mann Holding, un laboratoire d’analyses dédié à l’amiante, BAT LAB SA. L’ingénieur en chimie et son équipe peuvent désormais remplir une mission supplémentaire: traquer les micropolluants, PCB, HAP et autres joyeusetés tapies sous des sigles et non moins nocives. L’investissement – un million de francs environ – fait de BAT LAB le seul laboratoire privé du canton capable de détecter les substances mises à l’index par les ordonnances fédérales sur le sol, les déchets ou les sites pollués.

«Notre premier domaine d’activité, l’amiante, connaît un franc succès, explique Michel Pittet. Les contrôles anonymes effectu&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00