La Liberté

Bio-Rad tient à son site fribourgeois

L’usine de Cressier est spécialisée dans la fabrication de produits utilisés dans le monde entier pour effectuer des tests sanguins et de dépistage. © Charly Rappo
L’usine de Cressier est spécialisée dans la fabrication de produits utilisés dans le monde entier pour effectuer des tests sanguins et de dépistage. © Charly Rappo
«Il n'a pas été question d'un transfert de production» Olivier Curty © LIB
«Il n'a pas été question d'un transfert de production» Olivier Curty © LIB
27.04.2018

Malgré la création d’un siège international à Bâle, le groupe américain maintient son usine de Cressier

Thibaud Guisan

Cressier »   C’est une discrète entreprise du canton de Fribourg qui a été récemment mise sous le feu des projecteurs. En créant un nouveau siège international à Bâle, Bio-Rad fait perdre d’importantes rentrées fiscales à Cressier. La mise en place de cette nouvelle structure, dévoilée par les autorités locales lors de la dernière assemblée communale, devrait déboucher sur une hausse d’impôt et la réintroduction de la contribution immobilière (supprimée en 2009) à Cressier.

Et pour cause: le groupe américain, actif dans le domaine de la recherche de la science de la vie et des diagnostics cliniques, assurait à la commune de 950 habitants 45% de ses recettes fiscales (sur un montant total de 4 à 5 millions de francs par an), selon son syndic. Le canton perdra également u

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00