La Liberté

«C’est la mort de la betterave»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Mes champs sont jaunes, les plantes sont malades», témoigne le Broyard Thierry Messer, montrant, à gauche, une betterave saine et, à droite, une betterave atteinte de jaunisse virale. © Charles Ellena
«Mes champs sont jaunes, les plantes sont malades», témoigne le Broyard Thierry Messer, montrant, à gauche, une betterave saine et, à droite, une betterave atteinte de jaunisse virale. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
15.09.2020

La récolte s’annonce catastrophique à un tel point que des producteurs renoncent. En cause: les maladies

Chantal Rouleau

Agriculture » «C’est un cauchemar. Il y a quelques années, je battais des records de rendement de sucre. Aujourd’hui, mes champs sont jaunes, les plantes sont malades. Cela crève le cœur de voir ça.» Producteur de betteraves à sucre dans la Broye, à Morens, Thierry Messer, 52 ans, a décidé d’abandonner cette culture. «Dans la situation actuelle, c’est certain que nous ne reviendrons pas sur notre décision, assure-t-il en ajoutant tristement: C’est la mort de la betterave.»

La production de betteraves est chez les Messer une affaire de famille depuis trois générations. «C’était une passion, le fer de lance de notre entreprise. Je chouchoutais mes plantes, j’en prenais soin», raconte-t-il. Jusqu’en 2014, l’agriculteur prod

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00