La Liberté

Calomnies aux graves incidences

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
14.04.2021

Justice » Trois compatriotes ont fait circuler des rumeurs dévastatrices sur une mère de famille sri-lankaise. Celle-ci a failli mettre fin à ses jours.

Une grave campagne de diffamation a poussé à une tentative de suicide une mère de famille sri-lankaise, faussement accusée d’une relation amoureuse et de prostitution. Trois de ses compatriotes, impliqués dans la circulation de ces rumeurs dévastatrices, ont été condamnés par le Ministère public fribourgeois pour diffamation et lésions corporelles.

Tout a commencé en mai 2018, lorsqu’un compatriote de la victime a raconté, dans le magasin servant de stamm aux Sri-Lankais de Fribourg, avoir vu la mère de famille embrasser un ami, et l’a accusée de se prostituer.

Tout était mensonges et calomnies, souligne le jugement. Mais dans la culture tamoule, de telles accusations entraînent une mise au ban de la société et peuvent soumettre la victime à des comportements inadmissibles, voire dangereux.

Lancée par un me

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00