La Liberté

Ce «Canard» qui ne sait pas voler

«Je préfère trouver des solutions plutôt que me plaindre», lance François Genoud. © Alain Wicht
«Je préfère trouver des solutions plutôt que me plaindre», lance François Genoud. © Alain Wicht
21.08.2018

François Genoud a repris voilà quarante ans l’auberge familiale du lac des Joncs, aux Paccots

Stéphane Sanchez

Les Paccots » En Veveyse, il est connu comme le loup blanc, ou plutôt comme le «Canard des Joncs». Un surnom qu’il doit à sa maîtresse de première primaire: «Elle était venue manger à l’auberge et avait lancé devant toute la classe «Tu as de beaux canards». Ça m’est resté.» A 66 ans, François Genoud n’a pas encore quitté cette Auberge du lac des Joncs qui l’a vu grandir et qu’il a reprise voilà quarante ans.

Dix mois par an, sept jours sur sept, le Veveysan est resté chevillé à ce perchoir construit dans les années 1930, peu après la mise sous protection du lac. «Mon père Marcel et ma mère Anne-Marie l’ont rachetée en 1949. Ça marchait déjà fort. Même l’hôtel. Des Hollandais, des Français venaient passe

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00