La Liberté

Celui qui voulait se faire arrêter. Ou pas…

10.01.2020

Justice » Un Macédonien d’une trentaine d’années, voulant se faire arrêter par la police, s’est rebellé au moment de son interpellation.

Il faudrait savoir: durant l’été dernier, un Macédonien dans la trentaine a essayé de se faire arrêter par la police. Lorsqu’elle s’est décidée à lui faire ce plaisir après un scandale aux urgences de l’hôpital de Riaz, l’homme s’est rebellé.

Le Ministère public fribourgeois a salué son acharnement dans l’incohérence en le condamnant à 140 jours de prison et dix jours-amende, ferme, et à une amende de 900 francs pour fausse alerte, entrave au travail des agents et surtout voies de fait, menaces et violences contre les autorités.

En juillet dernier, il a appelé soixante-cinq fois de suite le 117, du cr&ea

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00