La Liberté

Certaines communes laissent couler

Bien des fontaines fribourgoises, en plaine comme en altitude, arborent des panneaux dissuasifs. Souvent, les collectivités publiques préfèrent s’éviter ainsi d’éventuels problèmes et économiser les frais liés au contrôle de la qualité de leur eau. © Alain Wicht/Charly Rappo
Bien des fontaines fribourgoises, en plaine comme en altitude, arborent des panneaux dissuasifs. Souvent, les collectivités publiques préfèrent s’éviter ainsi d’éventuels problèmes et économiser les frais liés au contrôle de la qualité de leur eau. © Alain Wicht/Charly Rappo
Bien des fontaines fribourgoises, en plaine comme en altitude, arborent des panneaux dissuasifs. Souvent, les collectivités publiques préfèrent s’éviter ainsi d’éventuels problèmes et économiser les frais liés au contrôle de la qualité de leur eau.
Bien des fontaines fribourgoises, en plaine comme en altitude, arborent des panneaux dissuasifs. Souvent, les collectivités publiques préfèrent s’éviter ainsi d’éventuels problèmes et économiser les frais liés au contrôle de la qualité de leur eau.
Bien des fontaines fribourgoises, en plaine comme en altitude, arborent des panneaux dissuasifs. Souvent, les collectivités publiques préfèrent s’éviter ainsi d’éventuels problèmes et économiser les frais liés au contrôle de la qualité de leur eau.
Bien des fontaines fribourgoises, en plaine comme en altitude, arborent des panneaux dissuasifs. Souvent, les collectivités publiques préfèrent s’éviter ainsi d’éventuels problèmes et économiser les frais liés au contrôle de la qualité de leur eau.
Bien des fontaines fribourgoises, en plaine comme en altitude, arborent des panneaux dissuasifs. Souvent, les collectivités publiques préfèrent s’éviter ainsi d’éventuels problèmes et économiser les frais liés au contrôle de la qualité de leur eau.
Bien des fontaines fribourgoises, en plaine comme en altitude, arborent des panneaux dissuasifs. Souvent, les collectivités publiques préfèrent s’éviter ainsi d’éventuels problèmes et économiser les frais liés au contrôle de la qualité de leur eau.
08.08.2018

Beaucoup de fontaines sont munies d’un panneau signalant que leur eau n’est pas potable. Qu’en est-il?

Marc-Roland Zoellig

Eau » Il ne faut jamais dire «fontaine, je ne boirai pas de ton eau», dit le proverbe. Il n’empêche: à trop croire les proverbes, on court le risque d’avaler des bactéries d’origine fécale. Dans le canton de Fribourg et ailleurs, de nombreuses fontaines publiques arborent des panneaux signalant que leur eau n’est pas potable. Bien souvent, cela relève d’une précaution excessive. Mais pas toujours. D’où le dilemme de l’assoiffé: céder à la tentation rafraîchissante ou conserver prudemment son gosier au sec?

Deux députés souhaitent éviter aux promeneurs de devoir jouer à la roulette russe. Dans un postulat déposé cet été, les socialistes David Bonny et Ursula Krattinger-Jutzet préconisent qu’une étude fasse le point sur l’eau distribuée par les fontaines

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00