La Liberté

Ces marcheurs écoutent avec les yeux

Présidente et cofondatrice de RandoSourd, Nicole Meier (au centre) chemine aux côtés de Marie-Noëlle Mauris et de Stéphane Faustinelli. Sourds et malentendants, les randonneurs s’expriment quasi exclusivement grâce au langage des signes. © Alain Wicht
Présidente et cofondatrice de RandoSourd, Nicole Meier (au centre) chemine aux côtés de Marie-Noëlle Mauris et de Stéphane Faustinelli. Sourds et malentendants, les randonneurs s’expriment quasi exclusivement grâce au langage des signes. © Alain Wicht
06.11.2017

Un club de randonneurs sourds et malentendants sillonne la Suisse romande. Rencontre à Fribourg

thibaud Guisan

Loisirs »   «Le seul bruit que j’ai entendu depuis le début de la balade, c’est le son d’une cloche de vache.» Marie-Noëlle Mauris, 61 ans, fait partie d’un petit groupe de randonneurs partis samedi matin de la gare de Fribourg pour une boucle de plusieurs heures autour de la capitale cantonale. Particularité de ces sept marcheurs valaisans, vaudois, fribourgeois et de France voisine: tous sont sourds ou malentendants, et ils s’expriment quasi exclusivement grâce au langage des signes.

La balade a été préparée par Nicole Meier, qui consulte régulièrement sa carte en tête du groupe. Cette habitante de Monthey, 63 ans, est la cofondatrice, avec son époux Serge, de RandoSourd: une association qui propose des excursions pédestres aux personnes sourdes et malentendantes, ainsi qu’à leur entourage. «Aujourd’hui,

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00