La Liberté

Chargée de cours sur la sellette

10.10.2019

Université » Accusée par plusieurs associations d’avoir tenu des propos homophobes il y a deux ans dans le cadre de son cours d’éthique sexuelle dans le catholicisme (La Liberté d’hier), une chargée de cours de l’Université de Fribourg risque des sanctions. Dans un communiqué diffusé hier, la Faculté de théologie rappelle que le cours de cette enseignante, programmé tous les deux ans au semestre d’automne, est actuellement suspendu. «Si les allégations sont fondées, ce qui n’est en aucun cas préjugé par la suspension du cours, la faculté prendra les mesures nécessaires», précise le texte.

Le doyen de la Faculté de théologie Mariano Delgado y affirme que l’«homophobie contredit non seulement les principes de notre Etat de droit et les critères de qualité de l’enseignement académique mais aussi les principes d’une bonne théologie sur la base du Concile Vatican II, qui sont obligatoires pour l’enseignement et la recherche dans notre faculté». Dans la tradition catholique, l’hom

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00