La Liberté

Chers aînés, évadons-nous!

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
15.04.2020

Lettre à nos aînés» Chers condisciples confinés,

En cette ère de confinement, le concitoyen presque septuagénaire que je suis se doit d’être conséquent avec les mesures prises par le Conseil fédéral. Beaucoup de mots commençant par la même syllabe, vous l’avez sans doute remarqué. Ce n’est pas un hasard; je viens de retrouver le livre Les cons de Frédéric Dard, alias San Antonio. Je vous en conseille la (re)lecture, chers congénères, pour rire d’abord, c’est bon pour la santé, comme disait l’autre, mais aussi pour dénoncer, avec consternation, la connerie de ceux ou plutôt de celui qui affirme que 100 ou 200 mille morts, ce n’est pas si grave si l’économie reprend au plus vite… Pour s’insurger aussi contre l’inconscience de ceux qui ont décidé que

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00