La Liberté

Cité verticale aux couleurs du maquis

Willy Jordan privilégie la représentation d’une ville de Fribourg aux tons chauds et à la végétation rappelant le maquis. © Archives de la ville de Fribourg/Fonds de la Société de développement-Willy Jordan
Willy Jordan privilégie la représentation d’une ville de Fribourg aux tons chauds et à la végétation rappelant le maquis. © Archives de la ville de Fribourg/Fonds de la Société de développement-Willy Jordan
«Cette vision est frappante par sa verticalité» Anita Petrovski
«Cette vision est frappante par sa verticalité» Anita Petrovski
28.07.2018

En 1938, Willy Jordan remporte le concours d’affiches pour promouvoir Fribourg. Un 1er prix contesté

Igor Cardellini

Fribourg » Cité médiévale, foyer du catholicisme, ville de ponts… Comment Fribourg s’est-il forgé son image touristique le siècle passé? Au travers de quatre affiches-réclames, cet été La Liberté retrace la fabrique de ce pays fantasmé.

De la couleur après le noir-blanc. En 1937, les membres de la Société de développement de Fribourg (SDF) – un groupement de 620 hôteliers, commerçants et architectes œuvrant à la promotion de la ville fondé en 1899 – réfléchissent à l’élaboration d’une nouvelle affiche de la cité des Zaehringen. La précédente, une photographie noir-blanc de la tour de la cathédrale Saint-Nicolas réalisée dans un style pictorialiste par le genevois Frédéric Boissonnas, est épuisée. E

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00