La Liberté

Conseillère d’Etat, espèce menacée

Entre 2011 et 2013, le Conseil d’Etat comptait trois femmes: Marie Garnier, Isabelle Chassot et Anne-Claude Demierre. © Corinne Aeberhard-archives
Entre 2011 et 2013, le Conseil d’Etat comptait trois femmes: Marie Garnier, Isabelle Chassot et Anne-Claude Demierre. © Corinne Aeberhard-archives
06.03.2018

Menacé par le candidat libéral-radical, le PS insistera au second tour sur la représentation des femmes

Patrick Pugin

Genre »   Une femme entourée de six messieurs. Voilà à quoi pourrait ressembler la photographie du Conseil d’Etat au soir du 25 mars. Une configuration inédite depuis 2001, lorsque Isabelle Chassot avait rejoint Ruth Lüthi au gouvernement, y doublant ainsi la représentation féminine. De ce jour, l’exécutif cantonal a toujours compté au moins deux femmes en son sein. Elles furent même trois entre 2011 et 2013.

Mais après le départ d’Isabelle Chassot pour l’Office fédéral de la culture et la démission de Marie Garnier, Anne-Claude Demierre pourrait bien se retrouver seule ambassadrice de son genre. Une situation qu’a vécue, dix années durant, sa camarade Ruth Lüthi. Pour elle, l’arrivée d’Isabelle Chassot fut une bénédiction: «A deux, il était plus facile d’apporte

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00