La Liberté

Cremo va devoir passer à la caisse

Le couac administratif a été révélé lors d’un contrôle de l’Office fédéral de l’agriculture en octobre 2015. © Charly Rappo
Le couac administratif a été révélé lors d’un contrôle de l’Office fédéral de l’agriculture en octobre 2015. © Charly Rappo
«Nous envisageons un recours au Tribunal fédéral» Thomas Zwald
«Nous envisageons un recours au Tribunal fédéral» Thomas Zwald
20.07.2018

Le Tribunal fédéral a publié hier un arrêt qui force l’entreprise fribourgeoise à rembourser des primes

Charles Grandjean

Economie » Il a un goût aussi salé que du Vacherin, mais n’en est pas. Un arrêt rendu le 10 juillet et publié hier par le Tribunal administratif fédéral (TAF) contraint l’entreprise Cremo SA, établie à Villars-sur-Glâne, à rembourser une importante somme – 2,8 millions de francs selon l’Agence télégraphique suisse – pour un supplément lait indûment perçu pendant plus de neuf ans.

L’entreprise agroalimentaire avait en effet faussement déclaré des quantités de lait transformé en Vacherin fribourgeois entre 2006 et 2015. Un couac administratif révélé lors d’un contrôle du service d’inspection de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), le 16 octobre 2015.

Problème de formulaire

Jusqu’en avril 2006, l’entreprise

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00