La Liberté

Défi climatique: Agir maintenant

Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
Défi climatique: Agir maintenant
15.03.2019

Ce vendredi, les grévistes étaient 1500 à manifester pour appeler à une prise de conscience climatique. Initié en janvier, le mouvement rassemble de plus en plus d’adeptes et ne semble pas près de s’essouffler

Cécile Auberson

.embed-container { position: relative; padding-bottom: 56.25%; height: 0; overflow: hidden; max-width: 100%; } .embed-container iframe, .embed-container object, .embed-container embed { position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%; } Fribourg » «Il faut sauver la planète, c’est la seule où il y a de la bière», «Grandir pour grandir, c’est l’idéologie du cancer» ou encore «Fribourg-les-Bains, c’est pour demain». Toutes ces pancartes trahissent l’inquiétude et parfois aussi le sens de l’humour des manifestants de la troisième grève fribourgeoise pour le climat. Ce vendredi après-midi, selon les organisateurs et la police, ils étaient 1500 à marcher dans les rues de la capitale cantonale. «Nous sommes très satisfaits de cette participation. Nous avons attiré 500 personnes de plus que lors de notre

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00