La Liberté

Démission sur fond de bisbilles

Ruedi Schläfli met en avant l’ambiance désagréable au sein de son parti. © Alain Wicht-archives
Ruedi Schläfli met en avant l’ambiance désagréable au sein de son parti. © Alain Wicht-archives
20.08.2018

Ruedi Schläfli quitte la présidence de l’UDC. Des querelles au sein du parti fribourgeois sont en cause

Chantal Rouleau

Fribourg » Président de l’Union démocratique du centre (UDC) fribourgeoise depuis quinze mois, Ruedi Schläfli a jeté l’éponge avec effet immédiat. Il explique sa démission par une surcharge de travail. Le cumul des mandats de président cantonal et de député au Grand Conseil, en plus de la gestion de son exploitation agricole, représente une tâche trop lourde, indique son parti dans un communiqué de presse diffusé samedi soir.

Mais ce n’est pas tout. «Des querelles internes au parti ont aussi pesé dans ma décision», précise Ruedi Schläfli, qui ajoute: «J’ai autre chose à faire que de m’investir dans des conflits humains. L’ambiance de travail est devenue désagréable.» Agriculteur et ancien lutteur, Ruedi Schläfli est député au Grand Conseil depuis 20

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00