La Liberté

Des arbres cherchent leurs parrains

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Virginie et Thomas Oberson veulent s’investir pour la biodiversité des forêts fribourgeoises. © Corinne Aeberhardt
Virginie et Thomas Oberson veulent s’investir pour la biodiversité des forêts fribourgeoises. © Corinne Aeberhardt
Partager cet article sur:
05.06.2019

Un couple de Sommentier a acquis une parcelle de forêt à Berlens en vue de la laisser à l’état sauvage.

Charles Grandjean

Glâne » Des épicéas et des hêtres se détachent d’un sous-bois éclairci, en contrebas d’une route communale. Quelques souches ci et là témoignent d’une exploitation révolue. «J’aime simplement me poser ici et écouter», glisse Virginie Oberson, tandis que les oiseaux chantent. Elle et son époux, Thomas Oberson, ont acquis cette parcelle de 8000 m2 de forêt à Berlens, sur la commune de Mézières, en début d’année.

«Ça fait 5 ans environ qu’on cherchait une parcelle de forêt, mais pas de manière très active», explique Thomas Oberson. A l’origine, une simple envie de nature. «Quand j’étais gamin, j’aimais aller jouer à la forêt», explique-t-il. Elle d’ajouter: «On a trois enfants, on voulait leur transmettre ces

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00