La Liberté

Des «broutilles» mènent au «chaos»

L’un des motifs centraux du conflit: le parking. L’exécutif avait envisagé de rendre payant le stationnement courte durée pour les visiteurs. © A. Ellena
L’un des motifs centraux du conflit: le parking. L’exécutif avait envisagé de rendre payant le stationnement courte durée pour les visiteurs. © A. Ellena
09.12.2018

L’Exécutif de Greng claque la porte, face aux plaintes d’un citoyen. Sur place, crainte et colère se mêlent

Nicole Rüttimann

District du Lac » Dans le petit village, on entend à peine un bruissement de feuilles et des chants d’oiseaux. Greng semble cultiver calme et discrétion, caché derrière une haie au détour de la route. Un portail de bois mène au quartier du Château, ses villas cossues serties de jardins, son restaurant blotti près de l’édifice du XVIIIe siècle. Un véritable éden. Fiscal aussi puisque la commune, parmi les plus riches du canton, affiche le plus bas taux d’imposition: 32%. Mais cette sérénité apparente vient d’être brisée par l’annonce de la démission en bloc de l’exécutif au 30 avril (La Liberté du 5 décembre). Une décision qui trouve son origine dans des conflits nés il y a deux ans. Un citoyen, appuyé par une dizaine d’autres, a déposé plusieurs plaintes &ag

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00