La Liberté

Des diplômes comme s’il en pleuvait

Remise de diplôme au collège St-Michel © Charly Rappo
Remise de diplôme au collège St-Michel © Charly Rappo
Diplômés du Collège Sainte-Croix © Charly Rappo
Diplômés du Collège Sainte-Croix © Charly Rappo
Remise de diplôme au collège Ste-Croix © Charly Rappo
Remise de diplôme au collège Ste-Croix © Charly Rappo
Remise de diplôme au collège de Gambach © Vincent Murith
Remise de diplôme au collège de Gambach © Vincent Murith
Remise de diplôme au Gymnase intercantonal de la Broye. © McFreddy
Remise de diplôme au Gymnase intercantonal de la Broye. © McFreddy
Remise de diplôme au collège du sud. © Vincent Murith
Remise de diplôme au collège du sud. © Vincent Murith
Remise de diplôme à l'ECGF © Aldo Ellena
Remise de diplôme à l'ECGF © Aldo Ellena
Diplômés du Collège Sainte-Croix © Charly Rappo
Diplômés du Collège Sainte-Croix © Charly Rappo
AU GYB, à Payerne © McFreddy
AU GYB, à Payerne © McFreddy
04.07.2014

Formation • Les collèges et les écoles supérieures du canton de Fribourg ont fêté leurs jeunes diplômés, hier, lors des différentes cérémonies de fin d’année. L’occasion de leur souhaiter bon vent pour leur vie future! Des cérémonies à retrouver en photos sur notre site.

CW/PK/FG/JER

>>> Toutes nos photos de ces cérémonies à découvrir ici <<<

Collège Ste-Croix

Ils étaient fiers, les 235 élèves du Collège Sainte-Croix qui ont reçu leur maturité hier après midi, à Fribourg. La rectrice de l’établissement Christiane Castella Schwarzen a salué leurs efforts déployés durant quatre années tout en les invitant à «rester des êtres uniques, créatifs pour former un monde équilibré et varié».

Invité d’honneur, le conseiller d’Etat Jean-Pierre Siggen a félicité les bacheliers. Une intervention dotée d’une saveur toute particulière pour le directeur de l’Instruction publique, de la culture et du sport. D’une part, parce qu’il s’agit de sa première prise de parole lors d’une remise de diplômes depuis son entrée en fonction.

D’autre part, sur un plan plus personnel, parce que sa fille a aussi reçu son baccalauréat le jour même dans une autre école. «Je peux donc bien me mettre à la place de tous les parents dans cette salle et ressentir avec eux ce délicieux mélange de fierté et… de soulagement», a-t-il confié. Le politicien a encouragé les jeunes gens à croire en eux-mêmes et en leurs facultés.

*****

Collège St-Michel

«Je vous félicite chaleureusement et j’espère que cette cérémonie sera un point final, chatoyant et coloré, de votre passage à Saint-Michel, un point final digne de ce collège, un point final digne de vous.» C’est en ces termes que le proviseur Matthias Wider a accueilli les 306 bacheliers du Collège Saint-Michel, hier matin, à Forum Fribourg.

La cérémonie a aussi été l’occasion de rendre hommage à Jacques de Coulon. L’ancien recteur, proviseur et professeur de philosophie part en retraite à la fin de cette année scolaire. «Le Collège Saint-Michel perd une personnalité qui nous manquera cruellement dans les années à venir», a déclaré Matthias Wider.

En guise de clôture, la fanfare de l’établissement a joué quelques notes. Une douce musique qui annonçait déjà le volet festif de la journée: le Valete, traditionnelle fête des élèves qui a eu lieu le soir même.

*****

GYB

A l’aise devant la caméra, les 264 jeunes lauréats du Gymnase intercantonal broyard (GYB) ont livré hier soir quelques infos exclusives sur leur future vie professionnelle, par le biais de miniclips diffusés lors de la remise de leur sésame. Sérieux, beaucoup veulent devenir enseignants, psychologues ou ingénieurs.

Encore plus sérieux, certains visent des filières de niche comme arroseur de plantes aquatiques ou scénariste pour Carambar… Quelque 142 maturités et 122 certificats de culture générale, école de commerce et maturités spécialisées ont été décernés.

«Chaque diplôme obtenu signifie que l’enseignement a atteint son but», a salué devant l’assemblée la conseillère d’Etat vaudoise Anne-Catherine Lyon, en charge de la Formation, de la jeunesse et de la culture. Et Thierry Maire, directeur du GYB, a félicité les 19 étudiants issus de la nouvelle mouture de formation commerciale.

L’humour du comédien Vincent Kohler et les chorégraphies du Groupe Danse du GYB ont rythmé la cérémonie qui s’est achevée par un apéritif.

*****

Collège de Gambach

«Séance de clôture? Ce terme n’est-il pas trompeur lorsqu’un nouveau chapitre s’ouvre justement pour tous nos étudiants?», s’est interrogé le recteur du Collège de Gambach, Pierre Marti, devant une aula magna de l’Université de Fribourg pleine à craquer. Et de répondre aussitôt: «Notre traditionnelle cérémonie se veut avant tout un moment de fête, d’apothéose pour tous les acteurs de l’école, le moment où les efforts de chacun trouvent leurs justes récompenses.»

Cette année, à Gambach, 108 étudiants ont décroché leur maturité gymnasiale et huit ont obtenu le diplôme de commerce. Orateur invité, l’ingénieur cantonal André Magnin, bachelier en 1986, a invité les lauréats à «rêver, imaginer et être ambitieux. La pire censure est l’autocensure. Vous avez terminé la fondation de votre vie professionnelle.

Chaque jour, vous allez ajouter une pierre à l’édifice.» En fin de séance, après le film «Happy from Gambach» dont les chorégraphies des professeurs ont bien fait rire, Pierre Marti a donné rendez-vous à tous le 27 septembre pour inaugurer le nouveau Collège de Gambach.

*****

Collège du Sud

La salle omnisports de Bulle a troqué les habits de sport pour les costumes et les robes jeudi après midi. Dans la halle de gymnastique, 128 étudiants ont obtenu leur maturité gymnasiale. 63 autres ont reçu leur certificat de culture générale, alors que 39 ont empoché un certificat de maturité spécialisée.

La cérémonie de clôture du Collège du Sud était également l’occasion de fêter plusieurs anniversaires. Les quarante ans de l’école et de sa formation gymnasiale d’abord. Les vingt ans de son bâtiment et du cursus de culture générale ensuite. Pour témoigner du passé, un ancien élève a officié comme invité d’honneur: le président du Parti socialiste suisse Christian Levrat.

Le conseiller aux Etats a avoué qu’il était plutôt un élève turbulent, «qui séchait les cours une semaine pour suivre un procès au tribunal». L’occasion également d’un scoop, vérifié par le politicien: l’établissement bullois est le mieux représenté au Conseil des Etats. Avec deux anciens élèves, lui-même et la socialiste vaudoise Géraldine Savary.

*****

ECGF

A Forum Fribourg, la séance finale de l’Ecole de culture générale de Fribourg (ECGF) a été marquée par un beau moment d’émotion. Venus chanter «On ira» de Zaz avec des élèves, deux pensionnaires de La Fondation la Rosière à Estavayer-le-Lac, Jelson et Vincent, ont tiré les larmes des yeux de l’assistance.

Larmes de joie ensuite pour les 204 élèves qui ont reçu leur certificat de culture générale et les 242 à avoir réussi leur maturité spécialisée ou à être en attente de la validation d’une dernière partie de leur formation. «Vous avez le bagage nécessaire pour attaquer la suite de vos études dans les domaines de la santé, du social et de la pédagogie», a relevé le directeur de l’ECGF Claude Vauthey.

Directeur du site fribourgeois de Caritas Suisse, Samuel Jordan s’est réjoui, lui, que le quart des étudiants de l’ECGF soit d’origine étrangère: «N’est-ce pas une incroyable richesse?» Et d’inciter ces jeunes à «emprunter des chemins de traverse, multiplier les expériences, donner du temps aux autres, voyager et découvrir le monde».

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00