La Liberté

Des lettres à (ré)apprivoiser

(legende)Magali Dubois (à g.), directrice de la section fribourgeoise de Lire et Ecrire, et Brigitte Pythoud, directrice romande et fondatrice de l’association, soutiennent les personnes souffrant d’illettrisme. © Charly Rappo
(legende)Magali Dubois (à g.), directrice de la section fribourgeoise de Lire et Ecrire, et Brigitte Pythoud, directrice romande et fondatrice de l’association, soutiennent les personnes souffrant d’illettrisme. © Charly Rappo
10.09.2018

Depuis trente ans, Lire et Ecrire soutient les personnes souffrant d’illettrisme. Anniversaire à Fribourg

Thibaud Guisan

Formation » Fatma Mathlouthi, 43 ans, est domiciliée à Charmey, Cynthia Chevalley, 25 ans, habite à Ursy. Ces deux femmes ont un point commun: elles suivent ou ont suivi des cours proposés par l’association Lire et Ecrire. Cette structure romande, basée à Dompierre (FR), fêtait samedi à Fribourg ses trente ans: autant d’années passées à soutenir les personnes souffrant d’illettrisme et à mener des campagnes de sensibilisation. «Il y a trente ans, l’illettrisme était un tabou. C’est moins le cas aujourd’hui», relève Brigitte Pythoud, fondatrice et directrice romande de l’association.

En Suisse, 800 000 personnes seraient concernées par une maîtrise insuffisante de l’écrit, réduisant leur autonomie au quotidien. En trente ans, près de 25 000 adultes ont suivi les cours propos&eacu

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00