La Liberté

Des milliers de fleurs au compost

Diane, Ariane et Dominique Moullet (de gauche à droite) ne peuvent pas écouler leurs plantes car leurs clients – essentiellement des revendeurs – ont dû fermer leurs commerces en raison des restrictions liées au coronavirus. © Alain Wicht
Diane, Ariane et Dominique Moullet (de gauche à droite) ne peuvent pas écouler leurs plantes car leurs clients – essentiellement des revendeurs – ont dû fermer leurs commerces en raison des restrictions liées au coronavirus. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
23.03.2020

Les floriculteurs, à l’image de la famille Moullet dans la Broye, ne peuvent plus vendre leur marchandise

Delphine Francey

Plantes d’ornement » D’habitude, la bonne humeur règne en maître sous les serres de la petite entreprise d’horticulture de la famille Moullet, à Montagny-les-Monts. Mais c’était avant la pandémie de coronavirus. Aujourd’hui, les trois employés – les parents Ariane et Dominique et leur fille Diane – sourient, mais le cœur n’y est plus. «C’est une véritable catastrophe. Un cauchemar. Nous n’avons jamais vécu une telle situation depuis que nous avons repris les activités de mes beaux-parents en 1984. Nous nous retrouvons avec des milliers de fleurs prêtes, mais nous ne pouvons pas les vendre à nos clients. Parmi eux, nous comptons principalement des revendeurs qui ont dû fermer boutique en raison des directives fédérales (seuls les commerces alimentaires sont autorisés à rester ouverts, ndlr)»,

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00