La Liberté

Des philosophes à la rescousse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La crise actuelle peut être l’occasion de renouer avec une réflexion s’écartant des modélisations statistiques qui résument l’humanité à une multitude sans visage © Charly Rappo
La crise actuelle peut être l’occasion de renouer avec une réflexion s’écartant des modélisations statistiques qui résument l’humanité à une multitude sans visage © Charly Rappo
Partager cet article sur:
04.02.2021

Pour se sortir du marasme, la philosophie est sans doute au moins aussi utile que les statistiques

Marc-Roland Zoellig

Société » Depuis une année, le quotidien de beaucoup de gens est rythmé par des bulletins d’alerte alimentés à coups de modèles statistiques établis à l’échelle de régions, voire de pays entiers. Quelle place y a-t-il encore pour l’individu dans une telle vision du monde? Comme en témoignent divers acteurs de la santé psychique, nombreuses sont les personnes qui perdent pied, même lorsqu’elles parviennent à sauvegarder les conditions de leur survie matérielle. Ne serait-il pas temps de renouer avec la philosophie, l’ancêtre de toutes les sciences et l’antithèse de l’hyperspécialisation scientifique caractérisant notre époque?

Georges Savoy a tenu durant cinq ans un cabinet de philosophe thérapeute à Marly. A 72 ans, cet ancien professeur de philosophie du Collèg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00