La Liberté

Des réseaux bâtis sans appel d’offres

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les cheminées de la centrale du chauffage à distance de Gruyère Energie SA à Bulle. © Alain Wicht-archives
Les cheminées de la centrale du chauffage à distance de Gruyère Energie SA à Bulle. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
03.03.2020

La réalisation de chauffages à distance n’est pas soumise aux marchés publics. Cela suscite des critiques

François Mauron

Chaleur » Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans que la construction ou l’extension d’un réseau de chauffage à distance (CAD) ne soient mises à l’enquête dans la Feuille officielle. Sans appel d’offres, est-il toujours précisé. Il faut dire qu’avec les nouvelles réglementations en matière d’énergie, les propriétaires sont soumis à forte pression – quand ce n’est pas une obligation – pour raccorder leurs bâtiments à ce type d’installations. Du moins dans les villes. Le canton de Fribourg souhaite en effet favoriser le développement de grandes centrales de chauffage avec réseaux de chaleur «dans le but de substituer les chauffages à énergie fossile dans les zones fortement urbanisées», selon les termes d’un communiqué du Service cantonal de l’énergie

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00