La Liberté

Des tondeuses à plein régime

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Active depuis 1974 dans le secteur de la machine de jardin, l’entreprise P. Python, reprise par Samuel Python, fait face à une forte demande depuis la fin du semi-confinement. © Charly Rappo
Active depuis 1974 dans le secteur de la machine de jardin, l’entreprise P. Python, reprise par Samuel Python, fait face à une forte demande depuis la fin du semi-confinement. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
25.05.2020

A la tête d’une entreprise de machines de jardin, Samuel Python est aux premières loges du redémarrage

Marc-Roland Zoellig

Givisiez » En ce moment, ce n’est pas le travail qui manque dans l’atelier de la société P. Python. Avec plus de 200 machines en cours de révision, les affaires tournent à plein régime pour cet acteur local de la machine de jardin, qui bénéficie à plein du redémarrage post-confinement de l’économie et de la passion des Fribourgeois pour les pelouses bien entretenues.

Fondée en 1974 par Pascal Python, l’entreprise basée à Givisiez a été reprise récemment par son fils Samuel Python, 40 ans. La petite PME spécialisée dans l’entretien et la vente de machines de jardin emploie actuellement quatre personnes, dont un apprenti. Au fil des années, elle s’est taillé une place dans un marché devenu très concurrentiel avec l’irruption de plusieurs grandes enseignes généralistes actives dans le bricolage et le jardinage.

A ses débuts dans les années 1970, P. Python réalisait l’essentiel de son chiffre d’affaires en réparant des machines de jardin, explique Samuel Python. Depuis, l’

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00