La Liberté

Deux petits indépendants du bâtiment au tribunal

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
24.09.2021

Justice » Partis en faillite en laissant des cotisations sociales impayées, deux frères doivent répondre de leurs actes devant le Juge de police de la Sarine. Pour l’avocat de l’aîné, ils sont aussi des victimes du système.

«On était presque toujours des sous-traitants. Parfois des sous-sous-traitants…» L’air un peu penaud, un Kosovar de 50 ans a exposé hier son business model au Juge de police de la Sarine Jean-Marc Sallin. Il tenait surtout du bricolage et de la débrouille. Surendettée, sa société active dans le bâtiment a terminé en faillite, laissant 48 000 francs de cotisations AVS/AI/APG/AC impayées. Le quinquagénaire, qui a déjà conduit plusieurs de ses entreprises dans le mur (il a été condamné huit fois pour des infractions commises en tant qu’employeur), risque cette fois une année de prison ferme pour délit contre la loi sur l’AVS et gestion fautive.

Son frère cadet, 38 ans, qui officiait en tant que chef de chantier et chef d’équipe au sein de la défunte so

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00