La Liberté

Elles aussi adorent leurs bagnoles

Le tuning n'est pas réservé aux mâles. © Charly Rappo
Le tuning n'est pas réservé aux mâles. © Charly Rappo
©Charly Rappo
©Charly Rappo
©Charly Rappo
©Charly Rappo
©Charly Rappo © La
©Charly Rappo © La
03.09.2019

Le tuning, ou l’art de transformer sa voiture, n’est pas réservé aux mâles. Parole de trois Fribourgeoises

Patrick Chuard

Carrosseries rutilantes, parfum de gomme, musique boum-boum. Les basses d’une voiture vibrent si fort qu’elles déclenchent les alarmes des autres véhicules garés, ce samedi matin, sur le parking d’Espace Gruyère à Bulle. Bienvenue au rassemblement Street Addict, pèlerinage local des fanas de tuning (transformation de voitures). Un univers réputé masculin où l’on s’attendrait à croiser surtout des sosies de Vin Diesel. Raté, c’est une jeune fille qui nous accueille. «Les voitures, ce n’est pas réservé aux mecs», lance Mégane Magnenat (24 ans). Casquette vissée sur la tête, elle fait partie du jury chargé d’évaluer les 270 véhicules de la manifestation.

Opticienne la semaine, établie à Vaulruz, Mégane Magnenat plonge dans la mécanique le samedi. &l

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00