La Liberté

Elles veulent défendre les humbles

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En créant le Collectif des Avocat-e-s, Jennifer Tapia et Katia Berset (de g. à dr.) entendent démocratiser l’accès à la justice et lutter contre l’émergence d’une justice à deux vitesses. © Alain Wicht
En créant le Collectif des Avocat-e-s, Jennifer Tapia et Katia Berset (de g. à dr.) entendent démocratiser l’accès à la justice et lutter contre l’émergence d’une justice à deux vitesses. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
25.10.2018

Les avocates Jennifer Tapia et Katia Berset ont ouvert une étude centrée sur le soutien aux plus faibles

Marc-Roland Zoellig

Justice » Elles auraient pu, comme nombre de leurs confrères, se consacrer au domaine potentiellement lucratif du droit des affaires. Mais les avocates Jennifer Tapia (31) et Katia Berset (35 ans) ont, pour des raisons tant philosophiques que personnelles, choisi une autre voie. Après avoir accumulé, chacune de son côté, des expériences professionnelles au sein de diverses instances judiciaires romandes, les deux diplômées de l’Université de Fribourg se sont associées pour fonder le Collectif des Avocat-e-s.

Inspirée de structures semblables existant déjà à Genève, à Lausanne et à Zurich, cette étude basée en ville de Fribourg est spécialisée dans la défense des membres vulnérables de la société: employés, locataires, assurés… Ses domaines d’activité inclue

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00