La Liberté

En prison pour des excès verbaux

23.04.2019

Justice » Un Fribourgeois quinquagénaire a écopé de deux mois ferme pour menaces.

Pour créer la bonne humeur, la fondue semble plus efficace que la marijuana: ayant dû jeter par terre un joint à peine entamé à la vue d’une patrouille de police, un Fribourgeois de 40 ans a exprimé, plusieurs jours durant, une colère spécialement tenace. Il l’a fait en des termes d’une rare violence, qui lui ont valu deux mois de prison ferme pour menaces contre les autorités ou les fonctionnaires, et une amende de 200 francs pour possession et consommation de stupéfiants.

Il faut dire que le personnage avait déjà été condamné sept fois depuis 2009, dont six fois pour violences ou menaces contre des agents. Le sursis n’était donc plus à l’ordre du jour.

Lorsqu’il avait laissé tomber son joint, l’homme avait nié en être propriétaire et avait tenu les propos suivants: «Si tu me fais ch…, tu vas avoir de gros problèmes. J’ai beaucoup d’amis albanais. (…) Le jour où je trouve une AK47,

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00