La Liberté

En voiture, direction la nature

En été, ce terrain appartenant à l’armée est souvent saturé de véhicules à bord desquels des familles viennent profiter des rives de la Singine. ­ © Corinne Aeberhard
En été, ce terrain appartenant à l’armée est souvent saturé de véhicules à bord desquels des familles viennent profiter des rives de la Singine. ­ © Corinne Aeberhard
17.01.2018

Plus de 15 000 signataires veulent sauver deux parkings dans les gorges paradisiaques de la Singine

Marc-Roland Zoellig

Singine »   L’accès au petit paradis naturel des gorges de la Singine, le long de la frontière entre Fribourg et Berne, pourrait devenir plus difficile à l’avenir. C’est du moins ce que craignent les 15 515 signataires d’une pétition remise lundi à la Chancellerie d’Etat bernoise. Le texte demande à l’Office de l’agriculture et de la nature de renoncer à la suppression de deux parkings, totalisant quelque 300 places, situés en pleine nature à ­Sodbach, près d’Heitenried, et à la ­Ruchmühlebrücke, non loin de Schwarzenburg (BE).

L’armée, qui utilisait autrefois ces terrains pour des exercices de tir, souhaite à présent les céder au canton de Berne, qui y planifie un projet de revitalisation des gorges de la Singine. Projet impliquant notamment la suppression, totale ou partielle, de ces deux parkings très appréciés des amateurs de nature. En été, ils sont souvent saturés de véhicules à bord desquels de nombreuses familles viennent profiter des rives accueillantes de la Singine

Pour lire la suite de cet article :

Découvrez La Liberté pour Fr. 9.-/mois, sans engagement

Profiter de l'offre
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00