La Liberté

Expulsé pour vol de cailloux

14.02.2018

Justice »   Un ressortissant français s’était introduit dans les locaux de l’Université de Fribourg pour y dérober des minéraux dans le but de les revendre. Cette infraction est passible d’une expulsion automatique du territoire suisse, selon les nouvelles dispositions du Code pénal.

Un homme de 27 ans, d’origine brésilienne, a payé au prix fort sa rapine dans les locaux du Département des sciences de la terre, un soir de juin 2017. Après avoir cassé une vitrine et emporté six cailloux d’une valeur d’environ 200 francs – dont un morceau de verroterie qu’il prenait pour un diamant –, il a été condamné hier à cinq ans de bannissement du territoire suisse par le juge de police de la Sarine. Anticipant peut-être cette sanction massue, l’homme ne s’est pas présenté au tribunal et a donc été jugé par défaut.

Après l’acceptation, par le peuple suisse, de l’initiative sur le renvoi des criminels étrangers en 2010, le législateur a doté le Code pénal d’un nouvel arsenal. Entré en

Coupe du monde 2018
Coupe du monde 2018

Du 14 juin au 15 juillet, ne manquez rien de la grande fête du ballon rond!

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00