La Liberté

Facebook a eu raison du Goulag Festival

29.12.2017

Fribourg »   Le petit festival a été rebaptisé Kopek Festival sous la pression d’internautes choqués que le terme «goulag», chargé d’un sens historique lourd, puisse être utilisé comme nom d’une manifestation.

Les réseaux sociaux ont réussi là où le politique a échoué: rebaptiser un festival de musique. Mardi, les organisateurs de ce qui était jusqu’alors le Goulag Festival l’annonçaient: la manifestation s’appellera désormais le Kopek Festival.

A l’origine de ce changement: une mobilisation citoyenne lancée par la socialiste Olga Baranova, conseillère municipale en ville de Genève. «J’ignorais tout de ce festival jusqu’à ce qu’un ami m’envoie l’invitation pour l’édition 2018. J’ai été choquée par le nom et j’ai écrit ce que je pensais sur Facebook. Très vite, j’ai remarqué que beaucoup de personnes partageaient mon avis», explique-t-elle.

Pour ne pas en rester là, la Genevoise décide d’adresser aux organisateurs une lettre de protestation, munie d’une soixantain

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00