La Liberté

Francomanias: une deuxième soirée en pente douce

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A l’ouverture de la soirée du samedi, il n’y avait pas foule devant la scène où jouait Kacimi, sous un ciel humide et des températures fraîches. En seconde partie, les rangs se sont étoffés. © Charly Rappo
A l’ouverture de la soirée du samedi, il n’y avait pas foule devant la scène où jouait Kacimi, sous un ciel humide et des températures fraîches. En seconde partie, les rangs se sont étoffés. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
09.08.2021

Le public des Francomanias était clairsemé, mais ravi, ce week-end. Le festival montera en puissance

Nicole Rüttimann

Bulle » Si le public était clairsemé devant la scène de la cour du château samedi aux Francomanias à Bulle, les sourires, eux, étaient nombreux. Pour sa deuxième soirée, le festival, qui se déroulera jusqu’au 28 août avec plus d’une trentaine de concerts, a ouvert ses portes en s’ébrouant, tout fraîchement sorti de l’averse. Une météo maussade qui en aura peut-être retenu certains, mais n’a pas douché l’enthousiasme des festivaliers de tous âges venus écouter Kacimi et Noé Preszow.

Comptant une cinquantaine de spectateurs à l’ouverture, les rangs se sont peu à peu étoffés, avec 180 personnes annoncées pour la deuxième prestation, selon le directeur Jean-Philippe Ghillani. Celui-ci est d’ailleurs plutôt serein face à cette modeste fré

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00