La Liberté

Franz Walter: «En Romandie, on est plus sévère»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’ancien directeur de l’Etablissement de détention fribourgeois (EDFR) a fait valoir cet été son droit à la retraite anticipée. © Charles Ellena
L’ancien directeur de l’Etablissement de détention fribourgeois (EDFR) a fait valoir cet été son droit à la retraite anticipée. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
10.11.2020

Franz Walter a quitté cet été les prisons fribourgeoises après huit ans en tant que directeur

Marc-Roland Zoellig

Détention » Le directeur de l’Etablissement de détention fribourgeois (EDFR) Franz Walter a fait valoir cet été son droit à la retraite anticipée, après huit années d’activité durant lesquelles il a notamment accompagné une réforme majeure du système carcéral cantonal. Avant de rejoindre Bellechasse en 2012, le Haut-Valaisan avait notamment travaillé durant vingt ans dans le domaine de l’asile, dirigé l’Aide suisse contre le sida pendant deux ans, puis officié à la tête des établissements de Saint-Jean au Landeron (NE), une structure ouverte accueillant des délinquants souffrant de troubles psychiques. Entretien en toute liberté.

Vous étiez en première ligne lors de la création de l’Etablissement de détention fribourgeois (EDFR) en 2018. A

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00