La Liberté

Fribourg va serrer la vis aux pollueurs

Le phénomène du littering est en ­augmentation, notamment à cause des nouveaux modes de consommation rapide. ­ © Charly Rappo-archives
Le phénomène du littering est en ­augmentation, notamment à cause des nouveaux modes de consommation rapide. ­ © Charly Rappo-archives
07.07.2018

Abandonner des déchets dans l’espace public pourra être puni d’une amende allant jusqu’à 300 francs

Nicolas Maradan

Environnement »   Jetée par terre, une peau de banane mettra trois mois à se décomposer. Pour un vieux journal, cela pourra prendre une année. Et près d’un siècle pour une canette en aluminium. Encore pire pour un contenant en polytéréphtalate d’éthylène (PET), qui aura besoin de plusieurs siècles pour disparaître. «Imaginez quelqu’un qui, au Moyen Age, aurait jeté une bouteille par terre. Il serait possible d’en retrouver des traces aujourd’hui dans son jardin», s’alarme le conseiller d’Etat Jean-François Steiert. «Et un seul mégot de cigarette peut polluer entre 300 et 500 litres d’eau potable», rappelle Christophe Joerin, chef du Service de l’environnement du canton de Fribourg.

Le phénomène du littering – soit le jet de déchets sauvages dans la nat

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00