La Liberté

Fribourg veut aider les jeunes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
25.03.2021

Formation » Hier, le Grand Conseil a accepté un postulat visant à éviter les décrochages.

La crise sanitaire compromet l’avenir professionnel de certains jeunes. Conscient de ce risque, le Grand Conseil a accepté hier par 90 voix contre 1 et 1 abstention un postulat de Guy-Noël Jelk (ps, Fribourg) et Savio Michellod (plr, Granges) demandant de resserrer les mailles du filet pour éviter les décrochages.

Concrètement, les services et programmes existants vont être cartographiés. Les besoins des 13-30 seront identifiés en matière d’orientation, de formation et d’insertion professionnelle. Les lacunes seront comblées. Favorable à ce postulat, le Conseil d’Etat annonce d’ailleurs avoir déjà entamé les travaux en vue d’une étude sur le sujet et pris les premières mesures.

Les députés s’en félicitent, mais quelques voix se sont élevées hier pour demander que les moyens suivent. «Il ne faut pas seulement qu’une étude relève les lacunes. Le Conseil d’Etat doit aussi mettr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00