La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Harcèlement sexuel au réseau fribourgeois de santé mentale: un climat délétère mais confiné, estime un audit

Le Conseil d’Etat revient sur l’audit mené à Marsens et sur les questions d’un député

Le Conseil d’Etat réitère sa confiance dans le Réseau fribourgeois de santé mentale basé à Marsens. © Alain Wicht-archives
Le Conseil d’Etat réitère sa confiance dans le Réseau fribourgeois de santé mentale basé à Marsens. © Alain Wicht-archives

Stéphane Sanchez

Publié le 23.12.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Santé mentale » En juin dernier, le Réseau fribourgeois de santé mentale (RFSM) livrait les conclusions d’une enquête administrative ouverte en mars, sur la base de soupçons de harcèlements sexuels – dont un cas attesté. Deux mois plus tard, le député Jean-Pierre Doutaz rebondissait notamment sur ce «contexte délétère» et sur le «verrouillage de l’information». Le Conseil d’Etat vient de répondre aux questions du Gruérien, aujourd’hui président du Grand Conseil. En parallèle, le RFSM a transmis hier ce rapport d’enquête administrative, auquel La Liberté avait demandé accès.

Menée par le bureau Evoluthys, cette enquête ne laisse pas de doute sur l’ambiance régnant alors dans le secteur dédié aux personnes âgées, à

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11