La Liberté

Histoire burundaise à l’université

Pierre Gahimbare est étudiant en travail social et politiques sociales à l’Université de Fribourg depuis quatre ans. © Charly Rappo
Pierre Gahimbare est étudiant en travail social et politiques sociales à l’Université de Fribourg depuis quatre ans. © Charly Rappo
02.12.2019

Pierre Gahimbare, du Burundi, suit les traces de ses parents, qui se sont rencontrés à Fribourg

Anne Rey-Mermet

Portrait » Sans l’Université de Fribourg, Pierre Gahimbare n’existerait peut-être pas. Une boutade, certes, mais avec un fond de vérité. Les parents de cet étudiant en master en travail social et politiques sociales sont tous deux venus du Burundi pour étudier à Fribourg dans les années 70 et c’est ici qu’ils se sont rencontrés. Une fois leur cursus respectif terminé, ils sont repartis vivre dans leur pays d’Afrique de l’Est. C’est là qu’ils ont fondé leur famille et que sont nés leurs trois enfants, dont Pierre, aîné de la fratrie.

Depuis quatre ans, celui-ci étudie à son tour à Fribourg. «Si je veux vraiment poursuivre la tradition familiale, il faudrait que je trouve une Burundaise et que je l’épouse en rentrant au pays», plaisante l’étudiant. Il est arrivé en Suisse à 22 ans et s’est inscrit à l’université grâce à une bourse de Saint-Justin. Il vit dans leur foyer, à côté de l’université, comme son père avant lui. C’était la première fois qu’il prenait l’avion, la premiè

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00