La Liberté

Il est le plus Brésilien des Fribourgeois

Martin Nicoulin a notamment présidé le Parti démocrate-chrétien fribourgeois entre 1978 et 1987. © Alain Wicht
Martin Nicoulin a notamment présidé le Parti démocrate-chrétien fribourgeois entre 1978 et 1987. © Alain Wicht
17.05.2018

L’historien Martin Nicoulin a su raviver les liens entre Fribourg et sa cousine brésilienne, Nova Friburgo

Nicolas Maradan

Portrait »   Certainement que rien ne prédestinait Martin Nicoulin, gamin de Chevenez, ce petit village qui chaque automne se mue en capitale de la Saint-Martin, à tomber follement amoureux du Brésil. Et pourtant, à ce pays si éloigné de son Jura natal, l’historien a consacré une partie de sa vie. Surtout, il a su rappeler à la Suisse l’histoire de ces colons qui, au début du XIXe siècle, ont quitté la pauvreté des campagnes helvétiques pour une vie qu’ils espéraient meilleure en Amérique du Sud. Ensemble, ils ont fondé la ville de Nova ­Friburgo, à deux heures de Rio de Janeiro. Un événement dont est commémoré cette année le ­bicentenaire.

Tout commence dans les années soixante, alors que Martin Nicoulin use les bancs de l’Université de Fribourg pendant les le

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00