La Liberté

«Il faut se spécialiser pour survivre»

Claude Dénervaud: «Depuis quelques années, la ville de Fribourg n’est pas très attractive. Ses habitants ne suffisent pas à faire vivre les commerces.» © Charly Rappo
Claude Dénervaud: «Depuis quelques années, la ville de Fribourg n’est pas très attractive. Ses habitants ne suffisent pas à faire vivre les commerces.» © Charly Rappo
23.03.2019

Présente à Fribourg et à Bulle, l’enseigne Chaussures Dénervaud SA va fermer. Un repreneur se profile

François Mauron

Economie » C’est une institution fribourgeoise qui met la clé sous la porte. L’enseigne Chaussures Dénervaud SA cesse ses activités. «Nous allons fermer nos deux derniers magasins restants, à Bulle, à la fin d’avril, puis à Fribourg, à la rue de Romont, un mois plus tard», indique le directeur Claude Dénervaud. Deux autres points de vente avaient déjà été bouclés l’an dernier, dans le chef-lieu glânois et sur le boulevard de Pérolles, dans la capitale cantonale.

A 66 ans, ce dernier a atteint l’âge de la retraite. Il quitte le métier sans amertume, même si l’on sent une pointe de dépit dans sa voix. «Notre activité est devenue difficile. Dans le domaine des chaussures et du textile, il y a trop de commerces par rapport au marché. Conséquence: leur nombre a tendance à diminuer.» Pour cette raison, sans doute, les membres de la nouvelle génération n’ont pas souhaité poursuivre l’aventure entamée par leurs aïeux dans les années 1920 déjà. Quant à Patrick Dénervaud, qui tenait l

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00