La Liberté

Il invite Fribourg à s’affirmer bilingue

Les inscriptions bilingues se sont répandues à Fribourg depuis les années 1990. Mais obtenir la signalisation en deux langues de 22 rues et places de la ville a été une lutte. A Bienne, qui s’est attelée à cette tâche en 1864 déjà, 350 places et rues sont signalées par des panneaux bilingues. © Freiburger Nachrichten
Les inscriptions bilingues se sont répandues à Fribourg depuis les années 1990. Mais obtenir la signalisation en deux langues de 22 rues et places de la ville a été une lutte. A Bienne, qui s’est attelée à cette tâche en 1864 déjà, 350 places et rues sont signalées par des panneaux bilingues. © Freiburger Nachrichten
11.07.2019

Journaliste singinois établi à Berne, Rainer Schneuwly compare les bilinguismes fribourgeois et biennois

Marc-Roland Zoellig

Publication » Ce n’est pas un hasard si Rainer Schneuwly se passionne pour le bilinguisme. Bourgeois de Fribourg, il a grandi à Wünnewil. Adolescent, il a fait partie de la sélection cantonale fribourgeoise de football. Devenu journaliste dans les années 1990, il a couvert l’actualité de la ville de Fribourg pour les Freiburger Nachrichten. Après un passage au Bund, il a été engagé par le bureau bernois de l’Agence télégraphique suisse (aujourd’hui Keystone-ATS), il s’est frotté à maintes reprises aux particularités culturelles et politiques de la ville de Bienne. Depuis toujours, il évolue dans des environnements où le français et l’allemand se côtoient, cohabitent parfois, avec plus ou moins de bonheur.

« Les autorités n’osaient pas affirmer le

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00