La Liberté

«Ils font le job avec cœur et très bien»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Mathias Kurz, 23 ans, est passé d’astreint à volontaire de la Protection civile. Le ramoneur de profession est chef de groupe dans la catégorie d’aide à l’assistance dans un home du canton. © Alain Wicht
Mathias Kurz, 23 ans, est passé d’astreint à volontaire de la Protection civile. Le ramoneur de profession est chef de groupe dans la catégorie d’aide à l’assistance dans un home du canton. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
15.04.2020

Mobilisés par la PCi, 900 Fribourgeois apportent leur aide dans divers secteurs du canton. Témoignage

Nicole Rüttimann

Coronavirus » Aux alentours de ce home de la région sarinoise, pas un bruit ne filtre, seul un homme portant un masque ratisse le jardin jouxtant la résidence. «Non Madame, vous ne pouvez pas sortir par ici», glisse une soignante à une résidente. Depuis le début de la pandémie, les EMS, à l’instar de celui-ci (qui n’a pas souhaité être cité), font portes closes et interdisent les visites pour éviter la contagion. Mais ils bénéficient d’un appui essentiel pour faire face à la crise: celui des astreints à la Protection civile (PCi). Parmi eux, Mathias Kurz, 23 ans, sort à l’instant du bâtiment, masque sur la bouche mais regard pétillant et plein d’entrain. Cet habitant de Courgevaux, ayant le grade de caporal, a été appelé le 27 mars et, après la formation de base, nommé chef de g

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00