La Liberté

«Ils ont essayé de noyer le poisson»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Une bonne partie du mazout s’est écoulée dans un bassin de rétention d’eau de pluie aménagé au centre du site d’exploitation des TPF à Givisiez. © Charly Rappo-archives
Une bonne partie du mazout s’est écoulée dans un bassin de rétention d’eau de pluie aménagé au centre du site d’exploitation des TPF à Givisiez. © Charly Rappo-archives
© Lib/Charly Rappo
© Lib/Charly Rappo
© Lib/Charly Rappo
© Lib/Charly Rappo
Partager cet article sur:
06.09.2020

L’an dernier, lors de la grave pollution chez les TPF, l’intervention de la protection civile a été chaotique

François Mauron

Givisiez » C’était avant le Covid-19. L’automne dernier, dans la nuit du mardi 12 au mercredi 13 novembre, sur le site d’exploitation des Transports publics fribourgeois (TPF), à Givisiez, survient une pollution majeure. Quelque 45 000 litres de diesel s’échappent d’une cuve servant à approvisionner les véhicules, pour se déverser en partie dans le ruisseau tout proche du Tiguelet. Le gros du carburant est toutefois contenu dans un bassin de rétention d’eau de pluie aménagé au centre du complexe des TPF.

Lire aussi » Importante fuite d’hydrocarbures sur le site TPF à Givisiez (13.11.2019)

Dépêchés sur place, les pompiers du Centre de renfort de Fribourg mettent en place des bar

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00