La Liberté

Incendies dans la Broye: l’accusé continue de nier

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La ferme des Longs-Prés, à l’Institut équestre national d'Avenches, a été détruite par les flammes le 15 juillet. © Alain Wicht-archives
La ferme des Longs-Prés, à l’Institut équestre national d'Avenches, a été détruite par les flammes le 15 juillet. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
22.06.2021

Le jeune homme conteste sa responsabilité dans les sinistres survenus dans la Broye durant l’été 2017

Chantal Rouleau

Justice » «Je le répète: le seul incendie que j’ai commis est celui du 5 août. C’est grave ce que j’ai fait. S’il y avait eu des morts, cela aurait été encore pire. Pour ce qui est des animaux décédés, je n’ai rien à voir avec cela.» Soupçonné d’avoir causé douze sinistres dans la Broye pendant l’été 2017, l’accusé a continué à nier ce mardi alors qu’il comparaissait devant le Tribunal pénal de l’arrondissement de la Broye, qui siégeait à Granges-Paccot en raison de la pandémie. Arrivé menotté, vêtu d’un polo rouge laissant apparaître un tatouage à l’épaule, d’un jeans, les cheveux rasés, le jeune homme de 25 ans était confronté à une salle comble composée notamment d&rs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00