La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Incertitude pour les exportations

L’appréciation du franc face à l’euro affecte de manière variable les entreprises fribourgeoises

Si la situation ne se détend pas, Starrag pourrait recourir notamment au chômage partiel, selon le directeur de l’entreprise basée à Vuadens et spécialisée dans la mécanique de précision. © Charles Ellena-archives
Si la situation ne se détend pas, Starrag pourrait recourir notamment au chômage partiel, selon le directeur de l’entreprise basée à Vuadens et spécialisée dans la mécanique de précision. © Charles Ellena-archives

Charles Grandjean

Publié le 17.03.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Economie » Un franc suisse qui tutoie la parité avec l’euro. Si la donne est la même pour tout le monde, les firmes exportatrices du canton de Fribourg en subissent les effets de manière variable. En cause: une conjoncture exceptionnelle, des stratégies différentes et des spécificités propres au type d’activité.

«Cette situation diminue sensiblement notre compétitivité par rapport à des produits européens», observe pour sa part Jean-Daniel Isoz, directeur de Starrag à Vuadens, entreprise spécialisée dans la mécanique de précision.

Se fournir à l’étranger

Pour ce chef d’entreprise, le maintien du cours de la monnaie à un niveau aussi haut risque d’entraîner des répercussions néfastes sur le tissu économique suisse. «A très court terme, p

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00