La Liberté

«J’ai fait l’objet d’un délit de faciès»

Elio Krassnitzer a attiré l’attention de la police un soir de semaine à la gare de Fribourg, alors qu’il attendait un ami. © Corinne Aeberhard
Elio Krassnitzer a attiré l’attention de la police un soir de semaine à la gare de Fribourg, alors qu’il attendait un ami. © Corinne Aeberhard
15.10.2018

Un ado et sa mère dénoncent une fouille policière intervenue à Fribourg qu’ils estiment injustifiée

Igor Cardellini

Fribourg » «J’ai clairement fait l’objet d’un délit de faciès. J’étais au mauvais moment, au mauvais endroit et je portais les mauvais vêtements.» La sale demi-heure qu’a vécu au poste de police Elio Krassnitzer, 17 ans, il y a un peu plus d’un mois suscite encore de la «colère» et de l’«incompréhension» en lui. Le jeune et sa mère, Cécile Krassnitzer dénoncent «des contrôles qui ne sont pas fondés et qui humilient ceux qui les subissent».

Un lundi soir de vacances estivales, à 21 h environ, l’adolescent attend un ami qui doit arriver en train devant la gare de Fribourg. Celui-ci a du retard et Elio cherche à capter du wifi pour l’atteindre quand deux connaissances viennent le saluer. L’échange qui se produit au commencement de la rampe d’accès aux voies 2 et 3 dure quelques minutes. Jusqu’à ce que deux officiers de police n’arrivent et les abordent.

Emmené au poste

«Ils nous demandent alors de les suivre au poste de police de la gare pour faire un contrôle. Je trouve ç

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00