La Liberté

«J’ai toujours eu besoin de m’engager»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Sandy Maillard a toujours été sensible aux injustices, mais le déclic a eu lieu lors de la Grève des femmes de 2019. «J’étais dans la foule et je me suis dit que cette force-là pouvait soulever des montagnes.» © Charly Rappo
Sandy Maillard a toujours été sensible aux injustices, mais le déclic a eu lieu lors de la Grève des femmes de 2019. «J’étais dans la foule et je me suis dit que cette force-là pouvait soulever des montagnes.» © Charly Rappo
Partager cet article sur:
14.06.2021

Ex-étoile montante des Jeunes libéraux-radicaux, Sandy Maillard s’investit dans la grève féministe

Claire Pasquier

Portrait » Sandy Maillard est une bête politique. Il suffisait d’assister à l’une de ses prises de parole au Conseil général de Vuadens pour s’en rendre compte. La jeune femme de 27 ans avait tout en main pour poursuivre son ascension au sein du Parti libéral-radical (PLR). «J’étais probablement l’une de ses étoiles montantes», reconnaît-elle.

Ce printemps, son mandat au Législatif vuadensois s’est terminé et c’est tout naturellement que celle qui réside désormais à Fribourg a démissionné du parti. «Officieusement, cela faisait un moment que j’y songeais.» C’est sous les drapeaux violets et arc-en-ciel que la Gruérienne prononce dorénavant des discours enflammés.

«J’ai intégré les Jeunes libéraux-radicaux (JLR) à 16 an

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00