La Liberté

«J’aime la pudeur du système suisse»

Sur les clichés apparaissent des personnages de l’ombre. Comme Nicole Lamon, cheffe de la communication du Département fédéral de l’intérieur. © Nicolas Brodard
Sur les clichés apparaissent des personnages de l’ombre. Comme Nicole Lamon, cheffe de la communication du Département fédéral de l’intérieur. © Nicolas Brodard
23.04.2019

Comme une caméra subjective, le photographe Nicolas Brodard a capturé le point de vue d’Alain Berset

Nicolas Maradan

Interview » Pendant des mois, le photographe indépendant Nicolas Brodard a voulu coller aux basques d’Alain Berset. Il en tire une huitantaine de clichés, réunis dans un livre qui vient de paraître intitulé Conseiller fédéral (Till Schaap Edition). Des photos sur lesquelles le ministre n’apparaît jamais ou presque mais qui dévoilent son point de vue, comme une caméra subjective. Pour ce travail, le photojournaliste fribourgeois se verra remettre aujourd’hui même un Swiss Press Photo Award dans la catégorie Histoires suisses.

Vous permettez à certains d’assouvir un fantasme: voir le monde à travers les yeux d’un homme de pouvoir. D’où est venue cette idée?

Nicolas Brodard: J’avais sur la Berne fédérale les mêmes fantasmes qu

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00