La Liberté

«Je suis sourd, et alors?»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Paul Loup officie à l’Ancienne Gare, seul pour l’instant, jusqu’au mois d’octobre. © Charly Rappo
Paul Loup officie à l’Ancienne Gare, seul pour l’instant, jusqu’au mois d’octobre. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
23.09.2021

Malentendant de naissance, Paul Loup, 30 ans, est cuisinier à l’Ancienne Gare

Stéphanie Schroeter

Fribourg » Paul Loup sourit. Il a terminé son service, il a donc le temps de papoter un peu autour d’un café. La discussion, presque inévitablement, aborde la pandémie. Le cuisiner de l’Ancienne Gare, à Fribourg, raconte les mois difficiles, l’incertitude, l’angoisse parfois. Tout ça à cause «d’un petit masque». Paul Loup est malentendant. «Je préfère dire ça même si je suis né sourd profond», explique celui qui vient juste de fêter ses trente ans. Si le port du masque a été mal perçu pour certains, Paul Loup, lui, l’a vécu comme une véritable coupure sociale. Car l’homme lit sur les lèvres. «Il fallait expliquer mon handicap, demander aux gens, à la pharmacie notamment, d’enlever le masque pour que je comprenne. J’ai parfois essuyé quelques refus.&raq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00