La Liberté

L’accueil à l’ère du déconfinement

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Banc Public doit s’adapter pour continuer à répondre aux besoins de ses bénéficiaires dans les conditions actuelles qui limitent l’accès à ce lieu d’accueil.
Banc Public doit s’adapter pour continuer à répondre aux besoins de ses bénéficiaires dans les conditions actuelles qui limitent l’accès à ce lieu d’accueil.
L’accueil à l’ère du déconfinement
L’accueil à l’ère du déconfinement
Partager cet article sur:
25.05.2020

Banc Public doit limiter l’accès, distance sociale oblige. Un paradoxe alors que les besoins augmentent

Photos Charly Rappo Textes Anne Rey-Mermet

Fribourg » En mars, Banc Public a dû limiter à l’accès à son centre d’accueil en raison des consignes sanitaires. Pendant plusieurs semaines, seules les personnes hébergées à La Tuile pouvaient fréquenter la maison du Schoenberg, à Fribourg. En temps normal, près d’une centaine de personnes par jour pousse la porte de cette institution qui propose notamment des repas, des conseils, de l’orientation et autres prestations. Mais la question se pose: comment mener à bien cette mission de contact dans les circonstances actuelles? Interview d’Anne-Marie Schmid Kilic, directrice.

Quelle est la situation aujourd’hui?

Anne-Marie Schmid Kilic: Nous avons rouvert pour les personnes en difficulté de logements, et pas seulement pour les gens hébergés à La Tuile. Il s’agit par exemple de gens qui dis

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00