La Liberté

«L’apprentissage confronte à la réalité»

Figure de l’Ecole des métiers de Fribourg, Georges Vial prend sa retraite à la fin du mois d’août. © Charly Rappo
Figure de l’Ecole des métiers de Fribourg, Georges Vial prend sa retraite à la fin du mois d’août. © Charly Rappo
20.08.2019

Georges Vial, directeur de l’Ecole des métiers sur le départ, évoque les défis de la formation professionnelle

Nicolas Maradan

Education » Directeur de l’Ecole des métiers de Fribourg (475 élèves) depuis 1986, Georges Vial prend sa retraite à la fin du mois. Interview.

D’ici à 2027, l’Office fédéral de la statistique estime que le nombre de certificats de maturité gymnasiale va croître en Suisse de 8%, soit deux fois plus que les certificats fédéraux de capacité (CFC) et les attestations fédérales de formation professionnelle (AFP). Vous craignez cette évolution?

Georges Vial: En Suisse, effectivement, certains redoutent que la maturité gymnasiale prenne une part prépondérante. Depuis que la maturité professionnelle a été mise en place au début des années 1990, la barrière entre études et apprentissages est tombée. Avec plus de 15% des apprentis qui font une

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00